JOURNALISTE FREELANCE.BE Le site des journalistes indépendants

Quand la musique se « déconfine »

14 juillet 2020
par  Rino Gallo
( Le virus de l’art , Presse écrite )

En cette période de déconfinement, signe d’une liberté (presque) retrouvée, l’offre musicale n’a jamais été aussi riche en nouveautés. Lady Gaga, Loïc Nottet, Louane, Calogero, Carla Bruni… Tour d’horizon des productions qui en valent largement le détour.

Tel un raz-de-marée, le Covid-19 a renversé tout sur son passage, mettant à mal une multitude de secteurs professionnels, dont l’industrie de la musique, l’une des plus instables. Sans s’y préparer, les artistes du monde entier ont été contraints de mettre leurs projets artistiques entre parenthèses pour une durée indéterminée, tout en s’adaptant aux mesures sanitaires imposées par le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus. S’en est suivi des sorties d’albums repoussées, des concerts annulés, des tournées reportées… Sans oublier la frustration et la déception qui allaient avec, aussi bien pour les artistes que leurs collaborateurs.

Pendant cette période de confinement, la musique n’a jamais quitté les foyers et s’est imposée comme une échappatoire, voire un facteur d’interaction sociale. Il n’y a qu’à constater toutes ces personnes qui, chaque soir à 20 heures au bord d’une fenêtre, s’unissaient pour applaudir les soignants sur un fond musical, ou tous les dispositifs mis en place sur les réseaux sociaux, comme des showcases virtuels, pour honorer le secteur culturel. Poussés par leur passion et leur besoin de retrouver le public, les artistes ont profité de cette accalmie de longue durée pour s’atteler à la création de nouveaux morceaux.

De la pop, mais pas que…

Depuis le début du déconfinement, l’offre musicale n’a jamais été aussi riche en nouveautés. Comme une lueur d’espoir et de positivité. Lady Gaga est la première a avoir amorcé cette « nouvelle vague » avec la publication de son septième album, « Chromatica », le 22 mai dernier. Un disque résolument pop, aux influences disco et 90’s, où l’artiste retrouve enfin l’ADN de ses débuts avec des titres entraînants et percutants, parfois trop bourrins. Porté par les singles « Stupid Love » et « Rain on me » en duo avec Ariana Grande, « Chromatica » s’apprivoise au fil des écoutes et prendra sans aucun doute son ampleur sur scène avec des chorégraphies millimétrées, comme Lady Gaga a l’habitude d’offrir.

JPEG - 124 ko

Dans un autre style, le second album de Loïc Nottet, « Sillygomania », s’est fait attendre avant de débarquer à son tour le 22 mai. Trois ans après la sortie de « Selfocracy », l’artiste belge de 24 ans est revenu avec un disque tout aussi personnel et conceptuel que le précédent. Si ses performances vocales sont toujours aussi frissonnantes et impressionnantes, Loïc Nottet propose ici un parfait contraste entre des titres rythmés et enjoués, comme « Heartbreaker » ou « Rosa Maria », et des chansons où l’émotion prime, à l’exemple de « Mr/Mme » où il chante pour la première fois en français.

Parmi les retours gagnants du déconfinement, on retient également celui d’Amel Bent. Alors que son dernier album, « Demain », n’a pas rencontré le succès escompté malgré la qualité indéniable des titres qui y figurent, l’interprète de « Ma philosophie » est en pleine préparation de son prochain disque. Pour ce faire, la chanteuse s’est entourée des artistes les plus en vogue du moment, à savoir Vitaa, Slimane, Gims, Zaho ou Christophe Maé. Un disque qui s’annonce d’ores et déjà prometteur, comme le prouve son premier extrait, « Jusqu’au bout », en duo avec Imen ES, la révélation R’n’B du moment. Ensemble, les deux femmes signent un hymne à la liberté qui a tout le potentiel pour devenir l’un des tubes de la saison estivale.

Dans la course à la chanson de l’été, on retrouve aussi Kendji Girac. Après trois disques couronnés de succès, le chanteur gitan a dévoilé « Habibi » (mon amour en arabe), titre issu de son quatrième album à paraître prochainement. À travers ce morceau écrit et composé par Slimane et Renaud Rebillaud, l’interprète de « Color Gitano » et « Les yeux de la mama » raconte les dessous d’une histoire d’amour tumultueuse, le tout saupoudré de sonorités orientales. Impossible également de passer à côté du nouveau single de Louane. Devenue maman d’une petite Esmée, la chanteuse et comédienne de 23 ans n’a rien perdu de son talent et le prouve avec « Donne-moi ton cœur », un titre à la production moderne, écrit et composé par Damso, où elle exprime sa réflexion entre sa vie d’avant succès et sa soudaine notoriété. Addictif.

Ils méritent aussi d’être écoutés

La liste des retours musicaux post-confinement est bien loin d’être terminée… Un an après avoir représenté la France à l’Eurovision, Bilal Hassani apporte de l’énergie à la saison avec le prometteur « Fais le vide », petite bombe pop au refrain péchu. Amir amène également sa touche de bonne humeur avec « La fête », le premier extrait de son prochain album. Sans oublier le retour en force de Calogero avec « La Rumeur », Vianney et son nouveau single « N’attendons pas », ou encore le doux et délicieux « Quelque chose » de Carla Bruni. Du côté international, Katy Perry vient de lever le voile sur « Smile », une chanson solaire et positive qui annonce la sortie de son nouvel opus du même nom. Vous l’aurez compris, si la crise sanitaire est bien loin d’être terminée et que le risque d’une deuxième vague n’est pas à exclure, l’été est propice aux découvertes musicales en tout genre. Montez le son et évadez-vous !

Partager :