JOURNALISTE FREELANCE.BE Le site des journalistes indépendants

Le variant de l’exil

16 juillet 2021
par  Vinciane Moeschler
( Le virus de la solidarité , Radio )

A 30 ans, Fanny Decrock est logopède au sein d’Entraide et Culture, une a.s.b.l. en partie financée par le FIPI (Fonds d’Impulsion à la Politique des Immigrés) qui accompagne, entre autres, les enfants de familles réfugiées dans leur apprentissage de la langue.

Polyvalente et engagée, la jeune femme se bat aussi pour soutenir les familles dans toutes les démarches requises pour la réorientation scolaire des enfants dans un enseignement spécialisé adéquat.

Mais lorsque la Covid survient, elle constate que ce sont des familles entières qui décident de rentrer au pays ou de tenter leur chance ailleurs. La vie en commun dans 30 mètres carrés, n’est plus supportable.

Elle raconte son désespoir de voir des années de travail réduites à zéro et des enfants condamnés à un nouvel exil.

JPEG - 14.9 ko
© Vincianne Moeschler
Partager :