JOURNALISTE FREELANCE.BE Le site des journalistes indépendants

Le soutien aux journalistes indépendant.e.s se poursuit : 2e appel pour le Fonds Freelance

1er août 2020

Le premier appel du Fonds freelance s’est clôturé ce 31 juillet à minuit. Il a permis de soutenir 175 journalistes indépendant.e.s. financièrement affectés par la crise sanitaire.

Les fonds encore disponibles permettent à l’AJP de lancer ce 1er août un deuxième appel. Celui-ci est sera clôturé le 31 décembre 2020 ou dès que les fonds seront épuisés.

Les bourses octroyées s’élèveront à nouveau à 700 euros. Elles sont destinées aux journalistes indépendant.e.s. Les journalistes ayant déjà bénéficié de la bourse du 1er appel peuvent à nouveau postuler.

Un règlement spécifique légèrement différent du 1er appel se trouve sur ce site journalistefreelance.be. Les différences concernent les formats minima des productions.

La procédure de demande est souple et fluide. Le travail du jury est organisé pour que les réponses à chaque demande de bourse parviennent dans les 24 heures.

Le backoffice est également organisé afin que les bourses de 700 euros soient versées rapidement sur le compte de chaque journaliste. Payés une fois l’article/reportage/interview/enquête livré, les travaux sont visibles sur la plateforme journalistefreelance.be. Découvrez-les !

Voici le mode d’emploi du deuxième appel du Fonds freelance :

Quelle aide ?

Il s’agit d’une bourse forfaitaire de 700 € de soutien à la production d’un article, un reportage photo, un sujet radio, un reportage vidéo, un podcast ou toute autre production journalistique reliée, d’une manière ou d’une autre, à l’un des thèmes suivants : Le virus de la débrouille, Le virus du sport, Le virus de l’art, Le virus des héros comme des gens ordinaires, Le virus de l’invention, Le virus de la solidarité, Demain après le virus…, Tout… sauf le virus !

Cette production peut être réalisée en l’équivalent d’une journée de travail. Il doit s’agir d’une production originale et inédite (pas d’archive).

Les projets peuvent être individuels ou collectifs : par exemple, un journaliste et un photographe s’associent pour un reportage ; un journaliste, un cameraman et un preneur de son produisent ensemble un sujet TV. Chaque intervenant bénéficie de la bourse.

Les formats minima sont les suivants :

· Reportage photo : 8 photos légendées au minimum (avec un chapeau).

· Sujet radio : 3 minutes (découpées ou non) minimum (avec un chapeau) ;

· Sujet écrit : 4500 signes minimum, accompagnés d’une illustration ou photographie liée au sujet.

· Sujet TV : de 1’30 minute minimum (avec un chapeau).

La publication des productions

Les reportages soutenus par une bourse seront publiés sur la plateforme www.journalistefreelance.be, soit dès leur production, soit après publication par un autre média si le journaliste a négocié une parution dans un média avec priorité de diffusion par ce média.

Le bénéficiaire de la bourse concèdera uniquement (mais nécessairement) à l’AJP une cession des droits primaires pour la plateforme www.journalistefreelance.be.

Le journaliste reste donc titulaire de tous les droits secondaires d’exploitation de sa production et peut dès lors la revendre à un média : le soutien par le Fonds Freelance n’exonère en aucune manière un média de rémunérer la production qu’il publie/diffuse !

Qui peut en bénéficier ?

Les journalistes indépendant.e.s : indépendant.e à titre principal, indépendant.e à titre complémentaire, intérimaire, pigiste-salarié, coopérateur.trice ‘Smart’, ‘Merveille’ ou structure similaire (et tout autre situation que l’AJP assimilerait, dans le cadre de ce projet, au statut d’indépendant).

Ces journalistes indépendant.e.s doivent nécessairement être titulaires : d’une carte de presse professionnelle (info générale ou spécialisée : F0 + 4 chiffres), ou d’une carte de stagiaire AJP (FS + 4 chiffres), ou d’une carte de collaborateur de presse AJP (FC + 4 chiffres).

Ces journalistes indépendants devront attester sur l’honneur que leurs revenus ont été affectés par les mesures décidées par le gouvernement fédéral pour limiter la propagation du COVID-19.

Il n’y a pas de limitation d’accès au Fonds Freelance pour les journalistes indépendant.e.s qui auraient déjà bénéficié dans l’année d’une autre bourse du Fonds pour le journalisme. De même, une bourse du Fonds Freelance n’empêchera pas l’accès à une bourse ultérieure du Fonds pour le journalisme.

Faire la demande de bourse

Rendez-vous sur le site www.journalistefreelance.be.

Si vous êtes déjà inscrit sur la plateforme journalistefreelance.be, connectez-vous avec vos login et mot de passe pour accéder à l’espace membres.

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur la plateforme, créez votre profil : c’est rapide et convivial.

Vous pourrez ensuite compléter, via l’espace membres, le formulaire de demande de bourse Fonds freelance. Ce formulaire permet à l’AJP de vous identifier, de valider votre projet et de vous verser dès réception et publication sur la plateforme la bourse de 700 €.

Des questions ?

L’équipe de l’AJP met tout en œuvre pour soutenir les journalistes indépendant.e.s dans cette crise sanitaire prolongée.

Contactez-nous de préférence par mail : info@journalistefreelance.be.

Téléchargez le règlement complet du Fonds Freelance.

Téléchargez l’arrêté ministériel du 30 avril 2020.

Le Fonds Freelance a été lancé le 5 juin dernier, dans la foulée de la décision du Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles (20 mai 2020), accordant au Fonds pour le journalisme un montant de 550.000 € pour soutenir spécifiquement les journalistes indépendants en raison de la crise sanitaire.

Le Fonds Freelance est une initiative de l’AJP, menée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Partager :