JOURNALISTE FREELANCE.BE Le site des journalistes indépendants

Immobilier en Belgique : voici combien coûte un bien en 2020, commune par commune (carte interactive)

12 juillet 2021
par  Guillaume Derclaye
( Tout... sauf le virus ! , Presse écrite )

Comme les années précédentes, les prix de l’immobilier ont augmenté au cours de l’année 2020 par rapport à 2019, relève l’office belge de statistique Statbel dans son bilan immobilier de l’année. Les appartements sont les biens qui connaissent la hausse la plus marquée.

Selon les derniers chiffres publiés par Statbel, l’office belge de statistiques, basés sur les actes de vente enregistrés auprès du SPF Finances, les prix de l’immobilier ont fortement augmenté au cours de l’année 2020. De 5% pour une maison de type ouvert, à 7,4 % pour un appartement.

Dans les graphiques et les visualisations qui vont suivre, nous utiliserons le prix médian comme indicateur. Le prix médian, quèsaco ? Il s’agit du prix par rapport auquel 50% des transactions sont moins chères et 50% plus chères, un indicateur plus adéquat que le prix moyen car il efface l’influence des valeurs extrêmes.

En 2020, le prix médian d’une maison a atteint les 216.500 euros dans l’ensemble du pays. Par rapport à l’année 2019, le prix médian d’une maison 2 ou 3 façades n’a donc que très peu augmenté. Ce qui n’est pas le cas pour les maisons 4 façades, qui s’établissent à 315.000, soit 15.000 euros de plus qu’en 2019. Le prix médian pour acquérir un appartement dépasse, lui, pour la première fois le cap des 200.000 euros et s’établit désormais à 204.000 euros.

La Région la plus chère

La région bruxelloise reste la plus chère du pays, quel que soit le type de logement. Il faut compter 435.000 euros (+8,8%) pour une maison 2-3 façades et 228.000 euros pour un appartement (+8,6%). La hausse la plus forte s’opère sur les maisons 4 façades (+11%), qui voient leur prix médian passer de 865.000 euros à 960.000 euros. La commune qui rencontre les prix les plus élevés est Ixelles, où le prix médian d’une maison dépasse les 668.000 euros, ce qui représente tout de même une baisse de 39.000 euros par rapport à 2019.

Après Ixelles, on retrouve Uccle, Woluwe-Saint-Pierre et Etterbeek. Dans ces trois communes, le prix médian pour un bien dépasse 600.000 euros. Elles font d’ailleurs partie des 10 communes les plus chères du pays. A l’opposé, Koekelberg affiche le prix médian le plus bas des 19 communes bruxelloises, avec 295.000 euros pour une maison et 180.000 euros pour un appartement.

Ces dix dernières années, le prix des maisons a augmenté de 38% à Bruxelles. Ixelles est la commune qui a connu la plus forte augmentation, avec une hausse de 47%. En 2010, le prix médian pour une maison y était de 455.000 euros, il est désormais de 668.000 euros. Etterbeek, Uccle et Forest connaissent une hausse assez similaire. Avec, respectivement, 45%, 45% et 43% d’augmentation depuis 2010.

La commune de Koekelberg fait figure d’exception. Ces dix dernières années, le prix médian pour une maison y a à peine augmenté de 4%, passant de 285.000 euros à 295.000 euros, alors que le reste des communes bruxelloises affichent une hausse minimale de plus de 20%.

En Région wallonne

En Région wallonne aussi, les prix augmentent. De 4,7 % pour une maison de type fermé, et de 4,7 % pour un appartement. Il faut compter 155.000 euros pour une maison (254.000 € pour une 4 façades) ou pour un appartement. Peu de bouleversements dans la hiérarchie des communes où les prix sont les plus élevés, avec Lasne et Waterloo en tête. On ne trouve d’ailleurs pratiquement que des communes du Brabant wallon parmi les 10 premières places. Le prix médian d’une maison à Lasne s’établit ainsi à 630.000 euros. A l’autre extrémité, du classement, on retrouve Hastière et Froidchapelle, avec des prix médias de 65.000 et 85.000 euros.

Parmi les 581 communes belges, il est possible de trouver un bien à moins de 200.000 euros dans plus d’un tiers de celles-ci, principalement en région Wallonne. Dans le top 10 des communes les moins chères, on retrouve Hastière, Froidchapelle, Messines, Viroinval, Somme-Leuze, Colfontaine, Quargenon, Farciennes, Chimay et Rendeux.

Le prix des appartements s’envole

En 2020, le prix médian pour acquérir un appartement a dépassé, pour la première fois, le cap des 200.000 euros. Il s’établit désormais à 204.000 euros. Par rapport à 2019, il s’agit d’une augmentation de 7,4 %. Dans le top 10 des communes les plus chères pour ce type de bien, on retrouve 4 communes bruxelloises. Woluwe-Saint-Pierre (320.000 euros), Ixelles (313.500 euros), Woluwe-Saint-Lambert (310.000 euros) et Uccle (296.100 euros).

La carte interactive et les graphiques ci-dessous vous permettront de voir où se situe votre commune, ou celle dans laquelle vous désirez acquérir un appartement. Vous pouvez utiliser la fonction « recherche » ou bien cliquer directement sur la commune que vous souhaitez observer. Comme vous le constaterez, les données concernant le prix médian des appartements sont manquantes dans un nombre important de communes.

Partager :